Avec une touche d’humour et surtout une bonne dose de réalité, ces quelques conseils vous aideront, je l’espère à traverser votre période de recherche d’emploi.

1. La courbe du deuil tu traverseras

Vous avez été licencié et vous vous retrouvez en situation de recherche d’emploi contre votre gré ?

Vous allez traverser différentes phases émotionnelles, nommées courbe du changement ou courbe du deuil. Ces phases sont normales et chacun les traverse avec une intensité +/- forte selon les sensibilités personnelles.

D’expérience, je vois de nombreuses personnes qui minimisent l’effet d’un licenciement. Elles font « comme si tout allait bien », « comme si en fait ce n’est pas si grave ». Et après quelques semaines, l’effet boomerang vient en retour.

Il vous faudra toute votre énergie et un état d’esprit positif pour convaincre, faire bonne impression et décrocher votre prochain emploi (voir commandement n°9), je vous recommande ici de vous faire accompagner par un professionnel pour traverser ce chamboulement.

2. Ton projet tu prépareras

Se lancer dans des recherches d’emploi c’est bien, se préparer c’est mieux. Vos recherches seront plus ciblées, vous investirez votre temps et votre énergie pour atteindre votre but et pas de manière dispersée.

Ici également, je vois la plupart des candidats qui postulent dans tous les sens, sans vraiment s’être posé la question suivante : qu’est-ce que j’ai réellement envie de faire ? A quoi doit correspondre mon activité professionnelle ?

Vous pouvez élargir votre réflexion en vous demandant si votre travail correspondra à votre métier ou si vous avez envie de vivre de votre passion par exemple. Autre possibilité est-ce que votre activité doit répondre à quelque chose de plus grand, ce qu’on appelle dans le jargon de coach, à une mission de vie ?

Retrouvez ici les étapes d’un processus complet et qualitatif de recherche d’emploi.

3. Proactif tu seras

C’est une chose de savoir ce que l’on souhaite faire, c’en est une autre de le faire savoir.

Ici, mon conseil est de prendre les devants : rencontrez un maximum de personnes qui peuvent vous donner un feedback sur la faisabilité de votre projet, des pistes sur les entreprises pouvant être intéressées par votre profil ou tout autre conseil pouvant vous permettre d’avancer vers votre but.

Utilisez ces conseils à bon escient : modifiez votre projet, vos documents de postulation ou votre manière de procéder grâce à ces retours, ils sont précieux.

Votre objectif : au moins 2 rendez-vous « réseautage » par semaine ➡️ à votre agenda !

Dans cette catégorie de proactivité, on peut également ajouter toutes les activités qui vont vous permettre d’occuper cette période de transition de carrière de manière intéressante. Profitez-en pour mettre à jour vos connaissances linguistiques, informatiques ou tout autre certificat de compétences qui peut vous être utile dans votre prochaine fonction.

4. De l’aide tu demanderas

Trouvez dans votre entourage une personne de confiance avec qui vous pouvez régulièrement échanger au sujet de votre situation. Une personne neutre si possible à qui vous confierez la mission de vous challenger et à qui vous rendrez des comptes sur l’avancement de vos travaux.

Les amis/famille ne sont pas toujours du meilleur soutien dans ces périodes-là. Très souvent, ils nous miroitent leurs propres craintes par rapport à une situation sans emploi et auront tendance à amplifier les nôtres plutôt que de nous aider à les dépasser.

Offrez-vous les prestations d’un coach ou consultant en transition de carrière. Cette personne ne vous jugera pas et aura des outils concrets pour vous remotiver et vous booster. Et, je vous rassure, il n’y a pas besoin de 1000 séances, justes quelques-unes qui vous donnent un fil rouge dans vos recherches, un point de chute, quelqu’un qui vous aide concrètement à avancer.

5. Rechercheur d’emploi modèle tu seras

Garder le sourire, être avenant, poli, poser les bonnes questions, s’intéresser, remercier, relancer, suivre les délais, être patient, s’adapter, etc. C’est la panoplie du rechercheur d’emploi modèle.

Souvent mes coachés se sentent abattus par ce programme et je les comprends. En même temps, voyez toutes les compétences que vous êtes en train de développer. Elles vous seront utiles à l’avenir auprès de votre nouvel employeur ou dans votre vie privée.

Tenez bon, vos efforts et votre persévérance paieront forcément un jour ou l’autre 💪🏼.

6. Ta stratégie tu changeras

Comme le disait Einstein « La bêtise humaine est de faire toujours la même chose en espérant un résultat différent ».

Je vois des candidats procéder toujours de la même manière dans leurs recherches : même CV (ça c’est super FAUX), même lettre de motivation, même attitude, même questions, etc. et s’étonnent qu’ils ne trouvent pas de travail.

Demandez du feedback aux entreprises qui refusent votre candidature ou ne donnent pas suite à un entretien. Leur retour vous sera précieux pour savoir où et comment apporter de subtils changements dans votre processus.

Parfois il suffit de modifier une toute petite chose pour que tout change. Pensez ici à un mobile pour enfant : si l’on bouge une pièce, l’ensemble du mobile bouge. C’est pareil pour vos techniques de recherche d’emploi.

Remettez-vous régulièrement en question et non, ce n’est pas toujours la faute des autres si cela ne fonctionne pas 😉.

7. Des émotions tu connaîtras

.. ou bipolaire tu te sentiras.

Un jour ce sera l’euphorie car vous aurez pleins de bonnes nouvelles, des contacts intéressants, des prises de rendez-vous, des annonces intéressantes auxquelles répondre, etc. Vous vous sentirez pousser des ailes et aurez l’impression de dominer le monde.

Alors que le jour suivant, peut-être que vous vous sentirez « au fond du bac » car vous relèverez votre boîte aux lettres avec plusieurs mails (ou lettres) de refus, vos contacts vous sembleront être aux abonnés absents et il ne se passera juste RIEN ce jour-là qui puisse vous aider dans votre recherche d’emploi.

Pas de panique, des hauts et des bas il y en a dans toute situation. Cela fait partie de la vie en général et c’est aussi normal de les vivre lorsqu’on recherche un emploi.

8. Ton réseau tu poursuivras

Quand est-ce qu’il faut activer son réseau ? Lorsque vous êtes en poste.

Un réseau efficace est un réseau qui s’entretien. Des personnes de notre entourage professionnel avec qui se crée une relation de confiance dans la durée. Et la confiance, c’est bien connu, cela se perd plus vite que cela ne s’acquiert.

Le réseau c’est avant tout donner pour recevoir lorsqu’on a besoin. Donnez, donnez, donnez autant que vous pouvez. Donnez du temps, des conseils, des échanges, des contacts, participez à des projets, etc. Et c’est sûr que le jour où vous en aurez besoin, cela vous reviendra en retour 🌟.

Alors même si vous êtes en poste, prévoyez un peu de temps pour des activités de réseautage dans une association professionnelle, un club service ou autre.

9. Du temps pour toi tu prendras

Comme mentionné plus haut, votre niveau d’énergie et votre attitude intérieure doivent être boostés.

Pourquoi ? parce que votre prochain recruteur va ressentir si vous êtes optimiste, curieux, ouvert, enthousiaste, etc. vs. aigri, défaitiste, négatif, critique.

Et je vous assure qu’un candidat tout mou, qui reflète le désarroi et bien on n’a pas du tout envie de l’engager.

Prenez du temps pour vous, c’est la clé du succès. Plus vos batteries seront rechargées, plus vous aurez de la réserve pour persévérer et dérouler votre plan d’actions.

Faites-vous plaisir avec des activités que vous aimez et qui vous ressources. Profitez-en pour faire ce fameux tour en VTT dont vous rêvez depuis des années, ce trek en montagne, ces livres qui attendent d’être lus.

Le qu’en dira-t-on ? On s’en fiche. Pensez à vous et rien qu’à vous.

10. Cette période tu ne regretteras pas

Après un coaching de transition de carrière (ou outplacement), je reçois parfois des nouvelles 6 mois, 1 année plus tard de la part de mes coachés.

On échange sur leur vécu, sur cette période difficile et pratiquement tous me disent à quel point ils ont grandi, qu’ils ont énormément appris sur eux-même, et que, grâce à cela, ils savent mieux qui ils sont et ce qu’ils veulent.

Des larmes, des cris, de l’espoir, du suspense, des rencontres, etc. toutes ces émotions et situations inhabituelles nous sortent de notre zone de confort, nous challengent et nous font nous découvrir. Et c’est magnifiquement enrichissant.

Profitez autant que vous le pouvez de votre transition de carrière. La plupart des gens n’ont pas la chance d’apprendre tout ce que vous apprenez pendant ce temps-là 😊.