La pratique de la pleine conscience n’est pas qu’un simple phénomène de mode. Elle a des effets positifs sur les symptômes de stress, sur la santé en général, mais aussi sur l’intelligence émotionnelle, ce qui est très important dans un contexte d’entreprise, notamment pour les managers.

La pleine conscience nous aide à être plus concentrés et plus détendus. Cette pratique consiste en une attention focalisée sur le moment présent – ici et maintenant – tout en ayant une attitude d’acceptation et d’ouverture sans émettre de jugement.

Cette pratique n’a rien de bien sorcier: on peut l’apprendre, s’y entraîner et l’intégrer facilement dans son quotidien.

Devenir pleinement présent au quotidien

Au travail, ou même dans la vie privée, nous avons l’habitude d’exécuter nos tâches rapidement et efficacement (enfin, c’est ce qu’on pense 😅). Notre société nous incite à aller vite et à réagir rapidement. Elle promeut la réactivité comme une qualité : quelqu’un qui réagit vite à nos demandes, c’est quelqu’un de bien. 

En méditation, on distingue le fait de répondre et réagir. En effet, « réagir » c’est se comporter tel un robot : je réagis automatiquement, sans réfléchir. 

Alors que « répondre », c’est prendre le temps d’examiner ce qui se passe, de comprendre ce qui nous est demandé et de décider quelle est la meilleure attitude à adopter. Source : Christophe André.

Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres concernant la pleine conscience. J’alimenterai régulièrement ce blog avec des articles en lien avec ce sujet qui me passionne de plus en plus.

La pleine conscience est une compétence numérique. Plus nous vivons de stress et d’appauvrissement émotionnel dans le monde du travail numérisé, plus il est important de pouvoir être présent en tant que personne – surtout si nous pensons que nous n’avons pas le temps.

Alexander W. Hunziker

Pratiquer la pleine conscience au travail

La pleine conscience a cela de magique : pas besoin de dégager du temps supplémentaire dans des agendas surchargés. Vous pouvez pratiquer n’importe quand, n’importe où, en faisant exactement ce que vous êtes en train faire. Si, si, je vous assure 😊.

Certes, cela demande un peu d’entraînement. Mais personne ne court un marathon sans un minimum d’exercice non plus. Pour la pleine conscience, c’est pareil !

Je vous propose un exercice concret ci-dessous.

Par exemple : rédiger un e-mail en pleine conscience

Dès lors, je vous invite à expérimenter l’envoi de votre prochain e-mail en mode “répondre” plutôt que “réagir” 😊.

Donc AVANT de répondre à cet email, posez-vous les questions suivantes: 

  • suis-je vraiment obligé.e de réagir tout de suite à cet email ?
  • décider ou de donner mon avis toute suite est-il vraiment nécessaire ?
  • quelle sensation cet email suscite dans mon corps ? de la joie ? du stress ? de la contrariété ? autre chose.. ?
  • qu’est-ce que cela me dit à propos de « l’urgence » de cet email ?
  • quelle énergie est-ce que je souhaite véhiculer à travers ma réponse ? de l’entrain ? de la conviction ? de la passion ? De la colère ? De la frustration ? ➡️ qu’est-ce que je choisis consciemment ?

Une fois que vous avez répondu à ces questions, rédigez votre email. Et alors, posez-vous une toute dernière question : quelle différence ce temps de réflexion fait-il dans la réponse que je viens d’envoyer ?

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse. L’idée est que vous observiez tout simplement ce que cela suscite chez vous. Puis, si vous trouvez la pratique intéressante, continuez-la ☺️. Autrement, vous y reviendrez peut-être ultérieurement, ou pas. Tout est juste ✨.

Je vous souhaite de vous donner du temps pour décider et d’éviter de contribuer à accroître cette pollution d’accélérations inutiles. Permettez aussi à vos interlocuteurs de réfléchir plutôt que de réagir. 

Apprendre à pratiquer la pleine conscience

Vous pouvez démarrer en autodidacte si vous le souhaitez. Vous trouverez des ressources infinies sur le net, que ce soient des enregistrements, des vidéos ou autres. Quelques pistes de lectures sont aussi conseillées sur notre blog.

Il n’est toutefois pas toujours évident d’être rigoureux et de maintenir la pratique dans la durée lorsqu’on pratique seul.e. Un accompagnement individualisée ou sous forme de workshop en groupe, peuvent vous donner un espace dédié à cette pratique. Vous pourrez vous familiariser à ce concept, partagez vos expériences et vous laissez inspirer par les échanges avec les autres participants.